Le bon geste d’avril 2020

En avril ne te découvre pas d’un fil.
Mais c est le moment d’intervenir  avec une huile minérale ou de l’huile de paraffine
+ un fongicide qui agit contre la tavelure et l’oïdium. donc fongicide peut être du souffre mouillable ou alors chez biogarden procurez vous le Mycosan-s avec Kalisan.
Attention aux pucerons cendré!
Ne pas traiter les arbres en fleurs avec un insecticide.
Tenir propre autour des arbres pour lutter contre les campagnols .
Pucerons vert sur pruniers ,l’application à lieu en post florale. exemple rappol plus de Biogarden.
Bonnes salutations prenez soin de vous et à bientôt.

Le bon geste de mars 2020

La fin de l’hiver approche selon le calendrier…. et donc voilà les bons conseils  de Pierre-Alain :
Voici mes conseils pour le bon geste de mars.
La végétation a actuellement 3 à 4 semaines d’avance. Le développement de la végétation est principalement lié à 2 facteurs : la photopériode (durée du jour) et la température. Il n’y a malheureusement pas grand chose à faire pour contrer le développement de la végétation.
Ceux qui utilisent des engrais de synthèse (chimique) pour fertiliser leurs arbres doivent attendre afin de ne pas plus exciter la végétation. Nous avons devant nous encore une dizaine de semaines où des gels peuvent se produire avant les Saints de glace.
Pour les utilisateurs d’engrais organiques (naturels) : fumier paillu, composté ou en bouchons ainsi que les divers composts, ces derniers doivent subire diverses transformations par les micro-organismes du sol avant de pouvoir apporter aux arbres leurs éléments nutritifs. Vous pouvez donc les appliquer en ce moment.
Les engrais azotés (nitrate d’ammoniaque ou farine de plumes) ne doivent pas encore être utilisés. Ils sont utilisés au plus tôt à la floraison, afin de la soutenir. Pour ceux qui ont des arbres plantés dans la pelouse, éviter de fertiliser cette dernière. Les engrais gazon sont riches en azote.
Les fortes précipitations que nous avons subi entre les périodes très clémentes de ces dernières semaines ont sans aucun doute lessivé les divers produits appliqués au début février. L’application de MycoSan combiné au Kalisan (soufre+argile) ainsi que les traitements au cuivre sont à répéter.
La devise des jardiniers étant Festina Lente respectez-la et hâtez-vous lentement.
Bon mois de mars à tous.
Pierre-Alain

Le bon geste de février

L’heure a sonné et février commence avec quelques travaux dans vos vergers. C’est Roland qui vous propose des bons conseils :
Faire un cuivre à raison de 0,4% à 0,5%contre la tavelure sur tous les arbres fruitiers. Lors de l’AG, Biogarden nous avait conseillé d’utiliser les produits Kalisan et /ou Mycosan S.
Contre le psylle du poirier intervenir avec Surroud  jusqu’au tout début de la floraison = 2 à 3 interventions. Par contre le Surround s’adresse aux professionnels donc préférez le Rappol plus dès le débourrement. (également ces produits pro ou non sont dispos chez biogarden)
Nettoyer les feuilles et les broyer pour éviter  toutes les maladies Cryptogamiques.
Surveiller les campagnols.

Le bon geste de janvier

Je vous transmets le bon geste de janvier et c’est Pierre-Alain qui vous donne ses bons plans:
Profitez des belles journées de janvier pour tailler les pommiers, poiriers, cognassiers et pruniers.
Pour ceux qui ont jardiné les jours de stratus, vos gants de protection en cuir se sont sans doute ”humidifiés” par l’action de la fonte du givre. Une fois secs, les gants en cuir deviennent assez rigides et peu agréables à porter. Il est possible de mettre de l’huile à salade sur les parties en cuir de vos gants (huile tournesol pour ceux qui aiment le soleil ou huile olive pour les adeptes du régime méditerranéen). Bien masser le cuir pour faire pénétrer l’huile. Une fois vos gants humectés, laissez-les sécher une nuit dans un endroit chaud et sec. Lorsque vous vous équiperez à nouveau de vos gants, ils seront souples et se gorgeront beaucoup moins rapidement de l’humidité.

Association de plantes au verger

Peut-être que votre verger comporte quelques arbres qui ne se développent pas aussi vigoureusement que vous le souhaiteriez ? Dans ce cas, il vous est possible d’accompagner ces arbres avec des plantes de la famille des Fabacées. Les racines des plantes de cette famille ont des nodules contenant des bactéries fixatrices d’azote atmosphérique, les rhizobiums. Vos arbres bénéficieront d’une partie de l’azote fixé par ces bactéries… en plus c’est gratuit et écologique.

L’automne est une bonne période pour la plantation des fabacées arbustives. Parmi celles-ci:

le baguenaudier (Colutea),

les cytises (cytisus),

et mes préférés, le desmodium (Desmodium elegans), un arbuste fleurissant bleu cobalt au mois d’août

et les lespedezas (principalement Lespedeza thunbergii), un arbuste au port retombant qui a une belle floraison violette en septembre octobre.

Au printemps, il sera aussi possible de mettre en place par semis ou plantation diverses fabacées herbacées : lupins (Lupinus), trèfles (Trifolium), pois de senteur ou gesse (Latyrus) ainsi que de la luzerne lupuline (Medicago).

Bonne plantation !

 

 

Récoltes de fruits

Les fruits seront récoltés entre septembre et mi-octobre en fonction de ces critères:

• Situation et exposition de la parcelle
• Charge des arbres (quantité, régularité)
• Vigueur de la culture en place
• Nature du sol : lourd ou au contraire léger
• Pluviométrie et température
• Age des arbres

Précautions à la récolte:

La récolte est un moment décisif pour la bonne conservation des fruits. On aura soin de ne pas blesser les pommes et les poires. D’autre part, il faut mettre les fruits le plus rapidement possible dans le lieu d’entreposage.

Il faut s’assurer de la bonne qualité de l’échelle donc de sa solidité. Elle doit être attachée solidement et appuyée à l’arbre.