Le bon geste d’avril 2022

 
Dans la région lémanique, les conditions sont actuellement idéales pour effectuer un traitement avec une huile de débourrement (huile de paraffine ou de colza).
 
Sur cerisier, l’ajout de cuivre à l’huile de paraffine permet de limiter le développement de la maladie criblée et sur pommier celui de la tavelure.
 
Amitiés à tous.

Le bon geste de mars 2022

Bon geste du mois de mars :

Les matins froids et les après-midi doux de ces derniers jours nous rappellent que le printemps n’est pas très loin. Il convient de terminer la taille des fruitiers à pépins et d’entreprendre sans plus attendre, la taille des fruitiers à noyau.

Sur poiriers, lorsque l’on rencontre des problèmes de psylles (insectes suceurs) et que le miellat sucré se recouvre d’une couche noire, la fumagine (champignon), il convient d’appliquer la méthode suivante :

  1. Diminuer la fumure
  2. Appliquer de l’argile (kaolin) fin février, début mars avant le débourrement

C’est le moment de pulvériser l’argile, Surround à 2 %. Il faut que le temps soit sec et ensoleillé durant au minimum 48 heures. Pour que l’argile puisse bien se fixer. N’oubliez pas de bien nettoyer votre pulvérisateur, sans oublier les filtres, après cette application. Si besoin, le traitement peut être répété dans 15 jours.

Dans tous les cas, il est encore trop tôt pour appliquer une huile d’hiver additionnée ou non de cuivre. Ce traitement devra être effectué lorsque les bourgeons ont gonflé et que les écailles des bourgeons se décolleront. Selon les conditions météorologiques, minimum 12°c pendant 2 à 3 jours, temps ensoleillé et pas de gel nocturne, ces conditions devraient être réunies vers la fin du mois.

Bon mois de mars à vous.

Le bon geste de janvier 2022

Pour les greffeurs, lors de la taille, n’oubliez pas de prélever des rameaux greffons (rameaux annuels bien développés, selon la vigueur de la variété et de l’arbre). L’idéal est de conserver ces rameaux dans du papier journal enfoui dans du sable légèrement humide et à l’ombre. Les frigos domestiques n’ont pas une hygrométrie élevée et les rameaux ont tendance à se déshydrater durant leur conservation.

Divers produits vont être retirés de la vente en 2022. Le Polytanol pour la lutte contre les campagnols terrestres et les taupes le sera, au plus tard, le 1er juin. L’utilisation ultérieure de ces produits doit se faire dans un délai variant de quelques mois à un maximum de 2 ans, selon le produit. Ces retraits sont très souvent liés à des problèmes toxicologiques envers l’environnement.

Bonne nouvelle, en 2020 parmi les 10 substances actives (synonyme : matière active soit le composant actif d’un produit de traitement) les plus vendues, 5 étaient homologués en bio. A savoir : le soufre, l’huile de paraffine, le cuivre, les acides gras et …           le bicarbonate de potassium (il faut quand même qu’il nous en reste un peu pour la fondue !) Preuve que la prise de conscience environnementale commence à faire son chemin.

Bonne taille à toutes et à tous.

Pierre-Alain