Le bon geste du mois d’août :

Les conditions météo  »un peu humides » de cet été provoquent une forte pression des maladies cryptogamiques. La lutte contre les diverses maladies, tavelure, oïdium sur pommier et poirier. est à renouveler régulièrement.
Sur le cerisier c’est principalement la cylindrosporiose qui fait des ravages (ressemble à la maladie criblée mais ne provoque pas de trous sur le limbe des feuilles elle s’installe à partir du mois de juin). Utiliser du captane, du folpet ou du dithianon (Delan). Malheureusement, les produits bio manquent d’efficacité contre ce champignon (durant la période de végétation et en cas de fortes attaques). Le risque est de voir vos cerisiers défoliés avant l’automne. provoquant un affaiblissement des arbres et un dessèchement de certains organes fructifères.

La grêle a aussi affecté de nombreuses régions. Il peut y avoir diverses graduation allant de simples déchirures sur les feuilles à la défoliation partielle ou totale avec atteinte au bois. Lors de simples déchirure appliquer un fongicide de votre choix. Lors de gros dégâts avec atteint au bois appliquer du cuivre y compris sur les rameaux afin d’éviter la pénétration des maladies et des bactéries. Le traitement doit être appliqué idéalement dans les 24 heures suivant la précipitation de grêle.

N’oubliez pas de vous protéger lors de l’application des produits bio ou de synthèse. Vous pouvez facilement trouver sur internet les renseignement concernant l’équipement de protection individuel recommandé en tapant : le nom commercial du produit suivi de : fiche de données de sécurité. Le point 8 de ces fiches vous donne ces renseignements.