February 2008

You are currently browsing the monthly archive for February 2008.

.

Les variétés fruitières de l’Arboretum national du Vallon de l’Aubonne

Dans cet ouvrage de 267 pages, les variétés d’arbres fruitiers sont décrites en détail
et illustrées avec des renseignements sur leur origine, leur utilisation et leur
comportement envers les maladies et l’altitude. Les qualités et les défauts sont basés
sur des observations recueillies depuis 25 ans. L’ouvrage, qui a bénéficié de l’intérêt
de la Société vaudoise des Sciences Naturelles, contribue à une meilleure connaissance
de notre patrimoine naturel et des possibiltés de diversification pour les amateurs.

Les anciennes variétés fruitières locales d’origine suisse, ou proches de notre pays,
ont trouvé refuge dès 1975 à l’Arboretum d’Aubonne. Cette collection, qui comprend des
fruits à pépins et à noyaux,est constituée de variétés souvent peu connues, car
restreintes à une région, mais qui appartiennent à notre patrimoine. Elles sont parfois
liées à des traditions, comme la Poire à Botzi en pays fribourgeois ou les Poires à Rissoles
à Genève. Elles contribuent aussi à maintenir la diversité des goûts et des utilisations
et sont bien adaptées à nos conditions pédoclimatiques. Néanmoins, elles sont menacées
de disparition car écrasées par un petit nombre de vedettes internationales du commerce.
Outre les variétés locales, quelques curiosités ont été retenues, par exemple,
la pomme sans pépin, la Griotte de la Toussaint, la prune sans vers ou encore,
pour des raisons historiques, l’Api étoilé, pentagonale connue des Romains ou
la Poire Sept en gueule cultivée par les Grecs.
Les arbres sont formés en haute tige et produisent des fruits depuis quelques annés.

Auteurs  Roger Corbaz

Editeur: Société vaudoise des sciences naturelles, 1005 Lausanne;  Imprimeur : IRL, Renens VD

267 pages 352 illustrations en couleurs
Année édition 2006    .     Prix 50.–
 ISSN 0037-9611

.

.

Dans le cadre du centenaire de la Société Vaudoise d’Arboriculture et de Pomologie, votre dévoué comité a organisé en étroite collaboration avec l’équipe dirigeante de l’Arboretum d’Aubonne:

Deux  expositions  temporaires  à  l’ Arboretum  d’ Aubonne:

1)   du 6 avril au 26 octobre 2008

grande exposition au musée (de l’arboretum) avec une section consacrée à:

 l’arboriculture et les anciens outils utilisés dans le Pays de Vaud.

Le vernissage auquel vous êtes cordialement invité/ée/s aura lieu le jeudi 3 avril, dans le musée, à 18:00 h.

.

2)   du 17 au 25 mai 2008

exposition temporaire pour la société d’Arboriculture & Pomologie, ainsi que  l’Apiculture vaudoise, qui fêterons toutes deux leur 100ème, et conjointement le 40ème anniversaire de l’Arboretum.

  100 ans d’arboriculture fruitière

–  avec une expo sensationnelle de pommes et d’arbres  –

dans salle de l’Espace Pierre Arnold  (le nouveau bâtiment)

Apéritif de bienvenue et vernissage  à 11:00h le samedi 17 mai, à l’Arboretum.

 Cette exposition sera ouverte le mercredi après-midi 21 mai, les samedis 17 et 24 mai et les dimanches 18 et 25 mai 2008.

.

.

Traitements de vos arbres en février 2008

.

Maladies de l’abricotier :

c’est le moment de traiter avec un produit cuprique la moniliose, la maladie criblée et loïdium

.
Cloque du pêcher :

c’est le moment de traiter avec un produit cuprique ou un fongicide à base de Thirame ou Zirame.

 

Image

Galerie et portraits

Extrait de la brochure  INFO POMO – N° 19 – septembre 2006

Nous présenterons ici le portrait des présidents qui ont animé l’’activité de la Pomo.

Nous aurions pu débuter par le commencement, c’est-à-dire 1908, en parlant des fondateurs et des premiers présidents. Par esprit de contradiction ou tout simplement pour démontrer que notre association est bien vivante et dynamique, nous vous proposons de commencer par le président actuel et de remonter le temps dans nos prochains InfoPomo.

C’est  Roland Gonin que nous vous présentons aujourd’hui.

Roland Gonin est né en 1948 à Essertines-sur-Yverdon, un village du Nord vaudois situé à plus de 600 mètres d’altitude, où il réside depuis toujours après un bref passage professionnel à la Sarraz et un apprentissage d’’horticulteur-fleuriste à Yverdon, que l’’on n’’appelait pas encore Yverdon-les-Bains. Il devient rapidement chef de culture dans un établissement de culture de fleurs en pots et coupées. Devenu responsable – on appelait ce métier jardinier – de l’’hôpital de Chamblon-sur-Yverdon, il cultive les fruits et légumes nécessaires aux besoins de l’’hôpital. Belle époque où les hôpitaux vivaient une bonne partie de l’’année sur leur propre production de fleurs, fruits et légumes.
C’est à cette époque que Roland Gonin s’intéresse de près à l’arboriculture, placé qu’’il était devant les besoins des arbres de la propriété hospitalière. Tout en continuant à cultiver les fleurs pour la décoration de l’’hôpital, il passe son diplôme d’’arboriculteur et se consacre aux arbres fruitiers de l’’établissement et à ses propres cultures à Essertines.
Ceux qui ont participé à ses journées de la pomme ou qui ont suivi avec lui des cours de taille à Chamblon, peuvent témoigner de la qualité des vergers tant d’’Essertines que de Chamblon.
Mais la volonté de l’’Etat de serrer les budgets des hôpitaux fait que Roland Gonin, depuis l’’hôpital de Chamblon, fournit aujourd’hui en fruits et fleurs coupées les cinq hôpitaux du Nord Vaudois. Mais l’’avenir ne s’’annonce pas spécialement rose pour la consommation de leurs propres produits par les hôpitaux vaudois.
Roland Gonin est un producteur conscient qu’il ne suffit pas de produire les
plus beaux fruits du coin, mais qu’il faut protéger son outil de travail, la terre. Un choix qui le porte à respecter les principes de la production intégrée (PI) et à user avec parcimonie des traitements phyto-sanitaires. Son amour du métier le conduit à partager ses connaissances arboricoles. Non seulement il préside notre société, mais il est l’animateur principal des cours de taille que la Pomo organise chaque printemps à l’intention des arboriculteurs non professionnels. Des connaissances sans cesse remises à jour lui permettent de transmettre aux membres, jeunes et anciens, de notre Association les méthodes de travail de pointe dans son domaine.

Son credo : respecter les saisons, consommer des fruits murs et sains. Père de deux grands enfants, il souhaite que de plus en plus de jeunes gens – filles et garçons – trouvent dans les métiers de l’arboriculture des débouchés à leur carrière ou tout simplement comme hobby à faire partager à leur famille. Comme Roland Gonin aime à le dire, sa profession et son hobby ne font qu’un. Le bonheur est bien dans le verger, non ?

.Image

Alors, président ! Comment voyez-vous l’avenir de la Pomo ? Réponse : Il faut rajeunir nos membres tout en gardant les anciens qui ont tellement d’expérience à transmettre, améliorer la qualité de nos cours, en les étendant à diverses techniques comme la taille en vert et en élargissant les variétés d’arbres fruitiers, et enfin, préparer le Centième de la Pomo.

Bernard Knöbl

.Image

.

 

Au tour de Bernard Knöbl

.Image

.

Et les dames du comité du centième anniversaire

.Image

Read the rest of this entry »